Actualité Conseils Cuisine

Quand les hôtels deviennent le sanctuaire de l’art de vivre à la française

Écrit par Maurelle Maumau

Comme tous les peuples, les Français ont en commun certains codes et règles qui définissent les comportements en société. Ils sont connus sous le nom de « savoir-vivre », « bonnes manières » ou encore « étiquette ». Ils transparaissent partout : à la maison, au bureau, dans les restaurants, et particulièrement dans les hôtels qui à tout point de vue sont un sanctuaire de l’art de vivre à la française. Dans cet article, vous découvrirez comment les hôtels sont devenus des acteurs de premier rang de la promotion de l’art de vivre à la française.

La gastronomie française dans toute sa splendeur dans les hôtels

En France, l’expérience culinaire n’est pas tout juste limitée au manger et au boire. C’est tout un art qui s’exprime déjà dans le dressage des assiettes, dans la dégustation, dans une association de saveurs subtiles, dans un travail rigoureux des produits et dans le travail des grands chefs, ces artistes, qui manient esthétique et saveurs avec dextérité et passion.

Il faut le dire, aujourd’hui, l’expérience gastronomique ultime en France se vit dans les nombreux restaurants et hôtels qui démontrent le respect strict des codes, de la saisonnalité et de la vérité des goûts. Mais peu parviennent réellement à respecter tous les détails, car en fait, ce sont plus dans les détails que transparaît la richesse gastronomique française.

En la matière, le travail abattu par l’hôtel 4 étoiles Niepce Paris est à apprécier. Nous pouvons dire que cet hôtel est le sanctuaire du raffinement culinaire français. Nous en voulons pour preuve la classe de clients qui y viennent et ne se font pas prier pour y revenir, visiblement captivés par les sensations et les émotions.

Alors, si comme les dizaines de millions de touristes chaque année, vous faites un tour en France , passez dans quelques bons restaurants et quelques bons hôtels comme Niepce Paris pour plonger au cœur des assiettes françaises. Et si vous vivez déjà en France, autorisez-vous à goûter de temps à autre le vrai dans certains bons hôtels. Votre âme française n’en sera que ravie.

L’amour pour le bon vin

En France, la cuisine sans le vin, c’est comme inspirer sans expirer. Le premier n’est rien sans le deuxième. Et c’est peu dire. Pour ceux qui ne le savent pas, les vins les plus coûteux, les vins les plus goûteux, les vins les plus réputés sont français. En fait, le terroir français se distingue entre autres par la richesse de son savoir-faire viticole qui n’est plus à démontrer. Les caves à vins, ça connaît la France. Et les verres à vin, la France les connaît.

Alors, sur une table française qui se respecte, vous verrez très souvent trois verres devant votre assiette. Ne soyez pas surpris. C’est une tradition à laquelle nous tenons particulièrement. Si dans les cadres les plus ordinaires on peut parfois se passer de ce détail, et se contenter d’un verre sur la table, dans les hôtels qui se respectent, on ne badine pas avec cela. La règle veut que trois verres soient posés sur la table : le plus grand pour l’eau, le moyen pour le vin rouge et le plus petit pour le vin blanc. Intéressant, n’est-ce pas ? Le vin au milieu et à la fin. Cela dit tout sur la relation du français avec le vin.

Mais tout ceci se fait dans un raffinement rigoureux des accessoires et de la conduite.

Le goût pour le luxe et le raffinement

La gastronomie française entretient une amitié très étroite avec le luxe. Pour un français, l’élégance ne se négocie pas. Elle se voit dans la vaisselle en porcelaine, dans les couverts en argent, dans le plus luxueux des meubles, dans le caractère sobre et saisissant de l’architecture, etc. Alors lorsque vous vous rendez dans l’hôtel Niepce Paris par exemple ou dans d’autres hôtels du même calibre, ce ne sont pas seulement les mets qui sont raffinés, non.

Le cadre respire un luxe qui n’a pas son égal : environnement chic et décontracté propice à un séjour mémorable ; une préférence pour les tons blancs et beiges avec quelques notes foncées sur les moquettes ; du velours ici et une pléiade de coussins moelleux là ; des couvertures aux teintes et aux matières chaudes, etc.

Pour ce qui est des thèmes et du style de la décoration, on oscille entre le cosy, le romantique, le sophistiqué, le naturel, le lumineux, etc. Des plafonds aux salles de bain, les luminaires, les accessoires, et les meubles contribuent à faire transparaître l’élégance à la française. Les hôtels sont incontestablement des acteurs de choix dans la sauvegarde et la transmission de l’art de vivre à la française.

Mais lorsque vous vous rendez dans ces hôtels, il faut aussi connaître les bonnes manières.

Les bonnes manières : le savoir manger et le savoir boire

En France, on ne négocie pas sur les bonnes manières de table. Quand vous êtes accueilli dans un hôtel, vous n’aurez pas du mal à comprendre que le sourire est le premier lubrifiant de tout le système. Tout le personnel vous vouvoie, quel que soit votre âge, c’est la règle. Vous avez la possibilité de les tutoyer, mais les règles de courtoisie voudraient que vous vouvoyiez aussi ceux qui vous vouvoient, surtout si vous vous rencontrez pour la première fois. Si vous êtes en position supérieure par âge ou par condition sociale, vous pouvez proposer à l’autre de vous tutoyer. Cela dit, comment se comporter quand on est à table avec des Français ?

L’heure de manger est le moment où le savoir-vivre ou les bonnes manières sont convenablement jaugés. Autour d’une table à manger, on mange tout en se parlant. On s’observe et on s’écoute. Les discussions peuvent parfois s’étendre sur une durée de 2h. Mais vous éviterez d’aborder les sujets qui divisent. Vous ne parlerez pas des impôts, de la politique, du football et tous les autres sujets qui pourraient susciter des discussions trop vives. La courtoisie veut qu’on mange sans que personne ne soit fâché.

La plupart du temps, les hommes s’installent entre deux femmes, histoire de rendre les conversations plus intéressantes. Vous devrez converser avec votre voisin. Et ne vous mettez pas à manger avant celui ou celle qui vous a invité(e). Et quand vous avez fini de manger, ne quittez pas la table trop tôt.

Si ces traditions sont rigoureusement respectées dans le cadre des hôtels et des restaurants, l’art de vivre à la française, c’est aussi une question de traditions, de recettes et d’astuces culinaires transmises de génération en génération.

Laisser un commentaire

2 + quatorze =