Cinéma

« Bye bye… » le politiquement correct

Bye bye Blondie
Écrit par New Like

« Bye bye Blondie », qui sort le 21 mars, semble plus fin. On retrouve toujours le côté anticonformiste et hors normes de l’écrivain.

Virginie Despentes adapte « Bye bye Blondie » au ciné

Autant le dire tout de suite, on n’avait pas franchement été séduit par « Baise-moi », le précèdent film de Virginie Despentes, lui aussi adapté d’un de ses roman. Il jouait un peu trop sur la provocation, cherchait trop à choquer.

« Bye bye Blondie », qui sort le 21 mars, semble plus fin. On retrouve toujours le côté anticonformiste et hors normes de l’écrivain.

Elle en rajoute même une couche en transformant l’histoire d’amour entre une femme alcoolique et un présentateur télé en folle romance homosexuelle. Deux grandes actrices du cinéma français portent le film. Emmanuelle Béart -et sa bouche refaite- incarne Frances alors que Béatrice Dalle joue Gloria.

« Les deux jeunes femmes se sont rencontrées à l’adolescence en pleine période drogue, sexe et rock’n’roll. Elles s’aiment et prennent des chemins différents. 20 ans après, Frances vient chercher Gloria… »

Le film joue sur des flash-back, sur l’amour impossible, destructeur, qui bouscule. C’est brut, entier. Rafraîchissant.


 

[youtube id= »k3SkoTx4auo » width= »600″ height= »350″]

 

Laisser un commentaire